Meilleur à l’entrainement qu’en compétition ?

Une problématique récurrente :
Entrainement VS Compétition

De belles performances et bon focus lors de l’entrainement et en compétition c’est la contre-perfomance. Pourquoi ? Qu’est ce qui vient se jouer lors d’une compétition ?

« J’étais à l’aise aux entrainements, détendu et relâché. Par contre dès que je me retrouvais en compétition, je perdais mes moyens, ma lucidité. Et c’était la catastrophe ! « 

L’objectif du coach mental consiste donc à permettre à l’athlète de conserver un niveau de performance égal ou supérieur en compétition. Le coach va donc construire avec l’athlète des stratégies mentales permettant d’obtenir l’état mental le plus approprié à l’instant T (reproductible en autonomie par le sportif en suivant).

Le public, les accompagnants, les enjeux, le(s) adversaire(s) créent du stress ?
▸ Apprenez à faire le vide
Créez des routines
▸ Re-mobilisation cognitive
▸ Travail de focus
▸ Consulter la page : Coaching mental
Gestion des émotions et du stress

« Je suis toujours le meilleur aux entrainements, et en compétitions je finis systématiquement dans les derniers »

Image focus golf

Liste non exhaustive des causes pouvant créer ce problème

▸ Peur de gagner
▸ Peur de perdre
▸ Passage de Outsider à Challenger
▸ Plusieurs défaites face à un/des adversaire/s
▸ Comparaison aux autres sportifs
▸ Focalisation sur ce qui ne fonctionne pas
▸ Dialogue interne négatif
▸ Mauvaise gestion du stress
▸ Perte de lucidité
▸ Manque de confiance en soi

Conseils du Coach Mental

Focalisez-vous sur la tâche et non sur le résultat.
Le résultat va créer du stress, car il « faut » gagner, il « faut » être meilleur que l’autre, il « faut » passer sous ce chrono.
Alors revenez sur ce que vous savez faire, votre maîtrise des choses. En sport individuel ou en collectif, orientez votre attention sur VOS capacités. C’est la seule chose que vous contrôlez.

Instant présent.
L’action se déroule maintenant, pas il y a 5′ quand l’arbitre vous a sifflé une pénalité, ni dans vos pronostiques de résultats.
Le pouvoir sur vos actes et ce que vous mettez en place pour réussir il est dans le présent.

Apprenez des méthodes de switch.
Le switch est un méthode permettant de passer d’un état émotionnel à un autre en très peu de temps. Ainsi vous pourrez l’appliquer en course, pendant un match très facilement. Une pépite de la préparation mentale.

Travaillez en amont.
Ce n’est pas le jour de la compétition ou la veille qu’il faut se demander comment faire. Le travail mental est comme le travail physique. Il demande de l’entrainement et de la rigueur. Vous savez ce qu’on dit « entrainement difficile, guerre facile »

N’hésitez pas à prendre rendez-vous pour l’entretien téléphonique, nous pourrons ensemble faire le point. Il est GRATUIT


👉 N’hésitez pas à laisser un commentaire à cet article avec vos question et/ou quelques détails sur votre problématique. Je ne manquerai pas d’y répondre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.